Cette expérience est disponible uniquement sur un appareil mobile

Souci

44

Nom latin : Calendula officinalis

Souci

Le souci (Calendula officinalis) est une plante annuelle quasiment rustique, qui est utilisée en massifs ou en fleurs coupées. Le souci forme une touffe dressée buissonnante, un peu étalée, avec des feuilles aromatiques, alternes, lancéolées, vert clair, duveteuses, mesurant de 10 à 15cm de long. Les fleurs qui se succèdent de mai à octobre ressemblent à de grosses marguerites jaunes, simples ou doubles, atteignant 10 cm de diamètre. Les coloris sont variés : orange, jaune, abricot, crème, avec le plus souvent le fleuron, au centre, plus sombre.

Ce sont les vertus apaisantes et calmantes des fleurs de souci qui font sa renommée en phytothérapie, notamment pour cicatriser et nettoyer les brûlures et les coups de soleil ainsi que de nombreux maux cutanés, tels que : engelures, érythème fessier des bébés, petites plaies, acné, eczéma, etc.
Il est également utilisé contre la conjonctivite et les mycoses vaginales. Le calendula soulage aussi les inflammations du système digestif en éliminant les déchets de l'organisme par un bon fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire.

En cas de troubles menstruels, le souci, utilisé par voie interne, fait preuve de propriétés emménagogues permettant de rendre les règles moins douloureuses et plus régulières.

Il se présente et s'utilise de différentes façons :

En infusion : 2 g de fleurs séchées, à faire infuser 6 à 10 minutes, pour les troubles menstruels et digestifs ;

En décoction : 50 g de fleurs, à faire bouillir 2 minutes, et laisser infuser 10 minutes, pour usages externes sur la peau, en bains de yeux ou de bouche, en gargarisme ;

En extraits liquides ou teinture-mère, selon les indications du pharmacien, pour les usages externes ;

En crème et pommades à l'extrait de Calendula, à appliquer sur les maux cutanés ;

En homéopathie, Calendula officinalis est proposé en granules pour des indications de dermatologie, stomatologie, ophtalmologie et gynécologie ;

En macérat huileux pour application cutanée locale anti-inflammatoire, cicatrisante et apaisante.


De plus, la fleur de souci entière, les boutons et les pétales sont comestibles. Leur goût est plutôt discret, douceâtre, légèrement résineux et amer.

Utiliser les fleurs de calendule pour colorer et garnir les plats de légumes, les potages et les salades de légumes ou de fruits. Accompagner les plats contenant du riz, des œufs, des sauces ainsi que le taboulé. Pour certaines recettes, éviter d’utiliser le centre, souvent amer, ou le hacher très finement. Ajouter les fleurs détachées à la toute fin de la cuisson!


En herboristerie traditionnelle, les inflorescences entières, fraîches ou séchées, s’utilisent dans les préparations thérapeutiques (tisane, onguent, teinture-mère) pour apaiser, désinfecter, cicatriser et nourrir la peau et les muqueuses.

Sources : Top 5 Fleurs comestibles au jardin et en cuisine | Centre Jardin BOTANIX et
Souci (Calendula officinalis) : fleur, semis et culture au jardin (lemonde.fr)

00:00 / 01:04